PIADAS - Manu Théron « Dins lei piadas dei gigants » / « Dans les pas des géants »

Rencontre :
Samedi 12 sept. 2020 - 19:00 - La Fraternelle (Correns)

Repas du monde :
Samedi 12 sept. 2020 - 20:00 - La Fraternelle

Concert :
Samedi 12 sept. 2020 - 21:00 - La Fraternelle

 

 

Manu Théron • chant, tambour sur cadre
Geoffroy Dudouit • chant
Damien Toumi • chant, tambour sur cadre
Thomas Georget • chant
Guillaume Maupin • chant
 • D’après les poèmes de Roland Pécout

 

 

PIADAS - Manu Théron
« Dins lei piadas dei gigants » / « Dans les pas des géants »

 

La création Dans les traces des géants s’inspire de poèmes de Roland Pécout, poète marcheur et dériveur du renouveau occitan dont l’œuvre se caractérise par ses liens avec la Beat Generation et les mondes poétiques des années 60 et 70. Kerouac, Ginsberg, Pasolini, mais aussi le persan Hafiz et le Rimbaud des « Illuminations » sont ainsi convoqués comme des sémaphores, des boussoles, sinon des vigies bienveillantes, qui nous aident à peupler nos dérives, à les habiter avec plus d’engouement. En confrontant ces textes à la polyphonie populaire, Manu Théron et ses complices redonnent à l’oralité la place que leurs auteurs lui conféraient.

 

Vidéo / Teaser 

PIADAS - Dicha Nomada

 

 

BIOGRAPHIES

Manu Théron • chant, tambour sur cadre

C’est en Italie et en Bulgarie que Manu Théron se découvre chanteur, par la fréquentation assidûe de musiciens traditionnels. Décidé dès lors à ré-ancrer le chant occitan dans son horizon méditerranéen, il fonde Gacha Empega, puis Lo Còr de la Plana, imaginant pour la polyphonie un rôle de ré-appropriation au service d’une culture occitane renouvelée. C’est ce qu’il s’attache à promouvoir dans de nombreux projets, sur scène ou dans ses enseignements.

 

Geoffroy Dudouit • chant

Chanteur dans de multiples styles (lyrique, choral, médiéval, traditionnel), chef de choeur, compositeur et pédagogue, Geoffroy Dudouit a suivi un parcours atypique et autodidacte pour se former au métier de la voix. C’est ce qui lui a permis de rencontrer des pratiques alternatives et originales, qui fondent son enseignement actuel. La poésie médiévale et la poésie contemporaine sont au centre de sa démarche créatrice, dont trois disques font déjà témoignage.

 

Damien Toumi • chant, tambour sur cadre

Méditerranéen entre deux terres, deux cultures, cet aspect métissé de l’identité de Damien Toumi influence grandement son parcours, chacun de ses voyages en Méditerranée est l’occasion de ramener dans ses bagages une langue nouvelle, qu’il se plaît à parler ou chanter. Amoureux d’accents et de dialectes, sa rencontre avec la langue et la culture occitane fait écho à une vision de l’humain citoyen, où cultures, langues et musiques s’échangent volontiers…

 

Thomas Georget • chant

Thomas Georget a mis du temps à comprendre qu’il aimait chanter. Il a alors goûté aux musiques contemporaines et anciennes, savantes et de tradition, à danser et à raconter, sans trop de distinctions et se formant au gré des rencontres. Mais il s’est toujours attaché aux musiques qui se vivent à plusieurs, scène et audience. Ses terrains de création sont maintenant la polyphonie, le bal à la voix et les pratiques anciennes, toujours entre pratiques orale et savante.

 

Guillaume Maupin • chant

Guillaume Maupin est né in extremis dans les années 70. Saintongeais d’origine, il est Bruxellois. Outre ses étonnants concerts solo, il peut se transformer en conteur intime et érudit de la musique folklorique anglo-saxonne, en Loosy the Pooh dans la formation dégénérée Music for Rabbits, en chanteur a capella dans le trio Tartine de Clous, ou en Juke-box humain, interprète de quelques 200 morceaux dans une boîte construite et bariolée pour l’occasion.

 

D’après les poèmes de Roland Pécout

L’œuvre de Roland Pécout s’inscrit dans la renaissance de l’écriture occitane de la fin du XXe siècle. Une œuvre abondante et multiforme qui affirme le lien unitaire entre le passé (les racines) et le présent en devenir, entre le territoire (des origines) et le monde. Elle révèle aussi, conjointement, une connaissance intime de la culture occitane orale (contes, proverbes, énigmes...) et de la culture écrite (comme les grands écrivains d’oc que sont Frédéric Mistral, Max Rouquette ou Jean Boudou). Mais elle est aussi nourrie d’une solide culture universelle, notamment des grands mythes antiques dont la figure d’Ulysse est une des principales. Parmi les motifs qui la parcourent, le voyage et l’art (à travers la figure de Van Gogh notamment).
Né en 1949 à Châteaurenard de Provence, où il passe son enfance, Roland Pécout vivra en Bourgogne, dans le Jura et dans la région lyonnaise. À l’époque de mai 68, oscillant entre Lyon et Paris et passe ensuite à Montpellier, pour poursuivre ses études (lettres, histoire de l’art, linguistique). Comme il le dira : « j’ai travaillé dans trente-six métiers en préparant celui que je me suis choisi : l’écriture ». Et defait, depuis 1978, il fait profession d’écrivain en occitan et en français et de journaliste indépendant. Il collabore à la presse écrite et parlée, signé des réalisations vidéo. Sa vocation pour le voyage le conduisent à plusieurs reprises jusqu’en Extrême-Orient, expérience qui l’a marqué en profondeur. Sa production écrite est riche et variée. On peut citer notamment « Avèm decidit d’aver rason » (4 Vertats, 1969), les deux récits de voyage « Portulan I. Itinerari en Orient » (Vent Terral, 1978) et « Portulan II » (Tarabuste, 1980, Prix Méridien 1981), et « Mastrabele », recueil de poésies que Editions Jorn a édité en 1999. A cet égard on peut consulter le site « Roland Pécout, écrivain voyageur », créé par l’indispensable Marie-Jeanne Verny dans le cadre de l’Université Ouverte des Humanités : http://www.univ-montp3.fr/uoh/pecout/# On pourra également lire son étude de l’oeuvre poétique del’écrivain : « Enrasigament o nomadisme », (éd. IEO-IDECO, 2004).

 

 

PIADAS - Manu Théron > Les rendez-vous musicaux

Rencontre :

►  avec Manu Théron, l’écrivain Roland Pécout, conduite par Frank Tenaille : « Célébration du voyage, force archaïque de la poésie : à quoi bon des poètes en temps de manque ? »
samedi 12 sept. 2020 - 19:00
- La Fraternelle (Correns)

 

Repas du monde :

►  (couscous)
samedi 12 sept. 2020 - 20:00
- La Fraternelle

 

Concert :

►  « Dins lei piadas deigigants »
samedi 12 sept. 2020 - 21:00
- La Fraternelle

> RENCONTRE
Entrée libre sur réservation uniquement
- - - - -
REPAS DU MONDE
12€ /repas
(plat + dessert)
Réservation obligatoire
- - - - -

CONCERT
Tarif unique
Samedi : 15€ *
Pass WE : 35€
* Gratuit pour les enfants de moins de 12 ans accompagnés d’un adulte.
- - - - -
BILLETTERIE
le-chantier.festik.net
t. +33(0)4 94 59 56 49

 

 

Informations pratiques

► ACCÈS :
A8 sortie Brignoles › direction Le Val › Carcès › Correns.

 

Réserver pour : Manu Théron & Cie

 

Partager cette page :

 

Résidences

Le Chantier est un lieu de valorisation au service du renouveau d’expressions traditionnelles, originales et riches de symboles constituantes de notre patrimoine immatériel. Il est un lieu (...)

> Les créations précédentes au Chantier

Retrouvez dans cette rubrique l’ensemble des créations réalisées au Chantier depuis ces huit dernières années.

 

Concerts - Étapes musicales

Le Chantier organise une Étape musicale à lʼoccasion de chaque résidence de création quʼil accueille. LʼÉtape musicale est un temps de rencontre avec le public permettant aux artistes de présenter leur (...)

 

Éducation artistique et culturelle (EAC)

Depuis sa création en 2001, le Chantier met au centre de ses préoccupations et de son projet la sensibilisation des publics aux nouvelles musiques traditionnelles et musiques du monde. La (...)

Les Étapes Pitchoun

Temps de rencontre avec les artistes qu’il accueille en résidence, l’objet des Étapes musicales Pitchoun est à la fois de confronter les enfants au processus de création artistique, et (...)

 

Tables rondes et rencontres

Le Chantier propose régulièrement des tables rondes et moments de réflexion autour de thématiques inhérentes aux musiques du monde et à la création. Les Tables Rondes des Joutes musicales « (...)

Réflexion

La création, dans le champ des musiques traditionnelles et du monde, relève plus du domaine de la pratique que de la réflexion, en raison de transmissions le plus souvent orales. L’objet du (...)